Facilitation des échanges : vers un commerce extérieur plus compétitif

C’est l’objectif du protocole d’accord signé entre le Conseil national des chargeurs du Cameroun et la direction générale des Douanes le 12 août dernier à Douala.


Deux principaux objectifs communs sont au cœur du protocole d’accord de collaboration signé le vendredi 12 août 2022 au Musée maritime de Douala entre le Conseil national des chargeurs du Cameroun (Cncc) et la Direction générale des Douanes (DGD) : la facilitation des échanges pour une plus grande fluidité d’entrée et de sortie des marchandises et un commerce extérieur plus compétitif ; la production de statistiques fiables sur le commerce extérieur avec la mise en place d’une plateforme automatisée commune d’échanges de données et d’informations qui va permettre à ces deux opérateurs de la chaine logistique camerounaise de mieux remplir leurs missions. Des objectifs communs rappelés par les deux signataires de la formalisation de ce cadre de collaboration, Auguste Mbappe Penda, Directeur général du Cncc et Fongod Edwin Nuvaga, Directeur général des Douanes.  
Dans le détail, ce protocole d’accord est un instrument qui vise à améliorer la production des données statistiques fiables relatives aux natures, quantités et volumes de marchandises en provenance et à destination du Cameroun. Il vise aussi à accompagner les chargeurs dans les procédures de dédouanement ainsi qu’à garantir l’optimisation du recouvrement des recettes douanières au sein du Cncc. Il vise enfin à réduire les coûts et délais de passage des marchandises dans les ports, aéroports et toutes les frontières du Cameroun.
Pour Auguste Mbappe Penda, ce sont deux mondes complémentaires qui se rencontrent au travers de ce protocole. « La DGD veut maitriser les flux, collecter de façon juste et équitable les recettes de l’Etat. Il est toujours pert...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category