Production de l’énergie électrique : de la biomasse pour les industries

Une convention a été signée vendredi dernier à Yaoundé entre l’Agence de promotion des Pme et la société African International Trading.

Avec de la récupération et le recyclage de la biomasse végétale, la société African International Trading Ltd (Ait) produit des bûches calorifiques. Déjà installée dans plusieurs pays africains, elle compte s’installer au Cameroun dans les prochains jours. Le coût du projet, 122 millions de F pour près de 50 emplois. C’est ce qui explique la convention d’agrément au régime des incitations signée vendredi 30 septembre entre le Directeur général de l’Agence de Promotion des Pme (Apme), Jean Marie Louis Badga et le Directeur général de la AIT, Olivier Mebenga Mvondo. Les bûches calorifiques que produira AIT Ltd sont essentiellement destinées à l’exportation. Elle générera non seulement des richesses mais également des devises tout en accroissant l’importance stratégique du Cameroun en tant que producteur d’énergie à partir des rebuts générés par l’activité économique nationale. 
Selon Olivier Mebenga Mvondo, le projet se trouve à la phase de production, les machines sont en train d’être installées dans la ville de Douala. Pour le moment, le marché est saturé dans d’autres pays africains. « Pour ce qui est du Cameroun, d’ici trois semaines, je vais entrer en production », assure-t-il. Actuellement avec le déficit d’énergie qui fait rage dans le monde, il est question que l’entreprise se positionne durablement dans ce marché. D’après Olivier Mebenga Mvondo, c’est en fait une nouvelle ouverture au Ca...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category