Camwater : ce qui attend les nouveaux dirigeants

Blaise Moussa et Jocelyne Alice Ngo Njiki Mine ont respectivement été nommés Directeur général et Directeur général adjoint au terme d’un conseil d’administration le 30 septembre.

Une trentaine de minutes à peine. C’est le temps qu’aura duré la session extraordinaire du conseil d’administration le 30 septembre dernier au siège de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) à Douala. Avec pour unique point inscrit à l’ordre du jour, la désignation et l’installation du nouveau Directeur général de l’entreprise, Blaise Moussa et de son adjoint, Jocelyne Alice Ngo Njiki Mine, tous les deux désignés par le chef de l’Etat.
En installant les nouveaux dirigeants, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a énoncé les impératifs qui sont désormais les leurs. Blaise Moussa devra corriger les états financiers de l’entreprise qui, depuis trois ans, affichent un déséquilibre entre charges ordinaires et recettes. Il devra veiller à la disponibilité quantitative et qualitative des produits de traitement de l’eau, à l’origine des perturbations dans la fourniture de l’eau dans les grandes villes ces derniers mois. Autres tâches : veiller à l’achèvement des travaux de réhabilitation des réseaux de la ville de Yaoundé, et à la mise en service de toutes les unités de traitement d’eau d’Akomnyada, dont celle d’ultrafiltration. Dans le cadre des campagnes d’extension des réseaux d’eau potable et de branchements sociaux, le Minee a exhorté les promus à raccourcir les délais d’attente aux clients ayant souscrit des abonnements depuis plus d’un an. « La Camwater se situant dans le sillage de l’approvisionnement des populations camerounaises en eau potable, votre séjour n’y sera pas de tout repos », a-t-il déclaré. De leur côté, les promus devront maintenir au sein de l’entreprise « un esprit de cohésion, de professionnalisme, de patriotisme et surtout une culture de l&rsq...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category