Bilinguisme et multiculturalisme au sein des CTD : le Sud évalue la pratique

Quatre membres de la Commission nationale de promotion de ces valeurs, conduits par Benjamin Itoe Mutanga, séjournent à cet effet dans la ville d’Ebolowa depuis lundi.

Une mission de la commission nationale de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM), conduite par Benjamin Itoe Mutanga est à Ebolowa depuis le 3 octobre dernier. Objectif : procéder à une évaluation du niveau de pratique du bilinguisme des deux langues officielles au sein des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) de la région du Sud. Cette visite rentre, selon le chef de mission, dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2022 de la CNPBM. Pour l’instant, la mission s'est limitée aux entités basées dans la cité capitale du Sud. Une autre mission sera organisée pour mener le même processus dans les communes des quatre départements que compte le Sud. La mission que conduit Benjamin Itoe Mutanga met son séjour de 72 heures au profit de la promotion de la loi portant création, organisation et fonctionnement de la Commission. De celle-ci, il ressort clairement que le français et l’anglais, selon la Constitution de janvier 1996, sont les deux langues officielles du Cameroun. Elle souligne cependant que ces deux langues sont d’égale importance. 
Le séjour de travail des membres de la Commission a commencé par une réunion tenue dans la salle de conférences des services du gouverneur de la région du Sud. Il en ressort, comme l’a souligné Me Nico Halle, membre de la CNPBM, que l'emploi des deux langues officielles dans les services déconcentrés de l’Etat dans le Sud est encourageant. Les échanges ont eu lieu en présence des autorités administratives, traditionnelles et des forces de maintien de l'ordre. 
La visite de travail de l’équipe conduite pa...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category