Ouest : Sultant et juge coutumier

Sa main droite levée, visage serein, regard franc, Mouhammed-Nabil Mforifoum Mbombo Njoya a prêté serment devant Allah et devant les hommes, en tant que président du tribunal coutumier de Foumban. Par ce serment de fidélité, le jeune monarque tient désormais la houlette du bon berger, pour faire triompher la paix, le droit, la justice et l’harmonie dans le département du Noun. La cérémonie de prestation de serment s’est déroulée le mardi 4 octobre dernier au tribunal de première instance de Foumban, en présence du président de cette instance, Joseph Kilaba, du procureur de la République, Francis Engono Nkolo, des autorités traditionnelles, administratives, des membres de la cour royale Bamoun et des populations locales venues nombreuses.
Obligation de réserve et secret des délibérations sont les principales recommandations indiquées au nouveau juge coutumier. « Nous l’invitons à se référer de temps en temps au parquet comme au tribunal, pour l’examen des décisions rendues par la juridiction coutumière, au regard des amalgames très souvent rencontrés en ce qui concerne les compétences de cette juridictions », a recommandé le procureur de la République. Nommé par arrêté du ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des sceaux, Laurent Esso, Mouhammed-Nabil Mforifoum Mbombo Njoya s’engage donc à mettre à profit son profil d’administrateur civil et sa vocation d’homme de culture pour juger les affaires en t...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category