Assassinat de Martinez Zogo : le message des chefs sawa du Wouri

Tout en condamnant l’acte, ils invitent les jeunes à faire attention à la suspicion généralisée véhiculée à travers les réseaux sociaux.

Dans un communiqué signé ce 13 février par leur président, SM Essombey Ndambwe Ness, les chefs traditionnels sawa du Wouri dénoncent l’odieux assassinat de Martinez Zogo, mais aussi tirent la sonnette d’alarme sur la suspicion généralisée qui s’est emparée de la Toile depuis les interpellations de suspects dans l’affaire. Un climat qui, pour les chefs, « n’est propice ni à une construction morale harmonieuse de la jeunesse, ni au développement paisible et participatif du pays ».
Les gardiens de la tradition invitent leurs enfants et toute la Nation à demeurer vigilants, à ne pas se fier aux développements faits sur les réseaux sociaux autour de cet assassinat « avec leurs résultats aussi rapides que spectaculaires qui ne peuvent que nuire à l’enquête officielle ». Les chefs exhortent les uns et les autres à faire confiance aux institutions de la République en charge du dossier.
« Les chefs traditionnels du Wouri condamnent le lynchage médiatique dont font l’objet certaines hautes personnalités, alors que leur culpabilité n’a été ni formellement, ni clairement établie. Ils en appellent par conséquent à la retenue et exhortent au respect de la douleur des familles, ainsi qu’au respect de la présomption d’innocence », stipule le communiqué. Il y est également souligné l’engagement des chefs à rester vigilants et à tout mettre en œuvre, en leur qualité de gardiens des traditions, afin que les coupables ainsi que les facilitate...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category