Université de Douala : le remboursement de la dette en priorité

L’annonce a été faite vendredi par le recteur, le Pr Magloire Ondoa, lors de la 50e session ordinaire du conseil d’administration de l’institution.

« C’est un budget de remboursement de la dette. » Le Pr Magloire Ondoa, recteur de l’université de Douala, a ainsi résumé l’enveloppe de son institution pour l’exercice 2023. Un budget équilibré en recettes et en dépenses à 18 128 801 645 F. Ce montant a été adopté lors de la 50e session ordinaire du conseil d’administration de l’université de Douala présidée par le Pr Théophile Ngando Mpondo. Les travaux se sont tenus pour la toute première fois dans le nouveau complexe « Ngando Mpondo » pour la professionnalisation le 17 février 2023 au campus de Ndogbong. Le complexe vient augmenter la capacité d’accueil de l’institution.
Ce complexe pour la professionnalisation joue un rôle primordial dans ce budget d’apurement de la dette de l’université de Douala. En effet, sur les 3,02 milliards de F de coût des travaux de construction, 2 milliards de F ont été empruntés au partenaire bancaire Uba. Depuis septembre 2022, l’université s’attelle au remboursement des traites autour de 200 millions de F par trimestre. La troisième traite passera en mars 2023. A côté de cela, l’institution va poursuivre le paiement mensuel des intérêts de cet emprunt. Elle doit ensuite achever le paiement des travaux effectués dans le cadre du complexe. « A l’heure actuelle, nous devons encore payer aux entreprises qui ont fait ou qui font le travail, un peu moins d’un milliard de F », explique le recteur.
A côté du remboursement de la dette liée au complexe de la professionnalisation, le budget doit contribuer à effacer l’ardoise Eneo. Elle s’élève à 1,8 milliard de F et représente une accumulation d’arriérés datant de quinze ans – depuis 2008. Le gouvernement camerounais a dû intervenir pour une résolution de l’affaire. Il a ét...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category