Ouest : un air de réconciliation

C’est par un meeting que les militants de la section RDPC Ndé Ouest ont marqué le 24 mars dernier, les 38 ans de la création de leur parti politique. Une rencontre tenue dans la case communautaire de Bazou, qui a donné lieu à une grande mobilisation et connu la participation des camarades contrariés lors des opérations de renouvellement des organes de base. C’était en présence du représentant du chef de la délégation permanente départementale, Jean Claude Mbwentchou, du sous-préfet de Bazou, Patrick Kani Emtué, du maire, Frédéric Djeuhon et des autorités traditionnelles, notamment.
Ce contexte de paix retrouvée constituait une occasion supplémentaire de célébrer au-delà de l’anniversaire et de la razzia du RDPC aux sénatoriales. Festival auquel le Ndé a participé en réalisant un taux de plus de 96%, Bazou faisant pour sa part 100%, réaffirmant ainsi son statut de bastion imprenable du parti du flambeau, selon le président de la section. Le Dr Rabelais Yankam Njonou a de ce fait félicité les « artisans de cette écrasante victoire », tout comme il a salué le bilan du RDPC et de son président national en presque quatre décennies « de paix et de stabilité, de croissance et de développement économique, de prospérité ». Il n’a pas fallu plus pour qu’il promette au président Paul Biya, au nom des militants, « un vote de 100% pour la présidentielle » qui s’annonce. Le président de section n’a pas manqué de souligner les défis encore nombreux de l’émergence, et prescrit l’« animation, l’éducation permanente des militants à la base, sur les idéaux, l’éthique et la déontologie du parti », pour les mettre à l’abri des fauteurs de troubles tapis dans l’ombre....

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category