Essengue : il chasse son épouse pour disparition de grossesse

Louis-Marie P. ne s’explique pas que sa femme, enceinte de six mois en mai dernier, soit rentrée plate mardi dernier, après quelques semaines chez sa mère à Njombe.

Louis-Marie P., 38 ans, responsable dans une entreprise brassicole de la place, a chassé son épouse Donatienne du foyer mercredi dernier. Le couple, qui a un enfant de 4 ans, en attendait un autre. En tout cas, Donatienne était enceinte de six mois lorsque, fin mai dernier, elle initie un déplacement sur Njombe, dans le Moungo, afin d’aller assister sa mère malade. Le couple convient qu’elle va y passer un mois. Délai qu’elle a tenu : ce mardi 20 juin, elle a regagné le domicile conjugal, sis au quartier Essengue – arrondissement de Douala 1er.
Son mari la retrouve à son retour du travail, mais ne remarque rien sur le coup. Selon ce qu’il dira plus tard à la police, c’est au moment de se coucher que la silhouette de son épouse l’a intrigué. Mais il n’a rien dit sur le coup. C’est au petit matin que l’homme posera la question. En substance : où est passée la grossesse ? Donatienne n’y répondra pas, malgré l’insistance de son époux. Louis-Marie ne peut pas discuter trop longtemps : il doit aller au boulot. Mais y étant, il trouve le temps d’appeler plusieurs membres de sa belle-famille, qu’il informe de la situation. Tout le monde semble perdu.
Mercredi, exceptionnellement, l’homme fait un tour chez lui à midi. Il remet la question sur la table, mais Donatienne ne se met toujours pas à table. Ce silence obstiné finit par exaspérer le mari, qui sert donc un ultimatum : en revenant le soir, il veut retrouver son enfant, sinon… Louis-Marie prend ensuite les voisins à témoin, leur expliquant tout, et montrant bien qu’il est à bout.
A son retour du travail… rien n’a changé. L’homme commence donc à mettre les effets de son épouse dehors...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category