Gestion des déchets : Douala crée une régie de propreté

Face à la présence de tas d’ordures sur de nombreuses artères de la ville, le maire a signé vendredi un arrêté mettant en place la structure.

Régie de la propreté urbaine, en abrégé RPU. C’est le nom de la nouvelle structure créée par le maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndinè, à travers un arrêté signé vendredi 21 juillet dernier. Une décision prise pour remédier à « l’ampleur du non-respect dans la ville de Douala, des règles d’hygiène, de salubrité et celles relatives à la protection de l’environnement », comme mentionné dans le texte. En effet, depuis quelques semaines, la capitale économique est envahie par des tas de déchets ménagers. Même les bacs à ordures, présents à certains endroits, ne suffisent pas à contenir les immondices. Pareil avec les tournées des camions d’Hysacam, l’entreprise chargée de l’assainissement public, qui ne suffisent pas pour résorber le problème. 
La nouvelle RPU aura plusieurs missions. Notamment : la gestion de l’enlèvement des encombrants (déchets extra-ménagers, pneus usagés, mobiliers de bureau usés, branchages, etc.) sur les emprises publiques ; la collecte des déchets (ménagers, inertes et autres types de déchets assimilés aux déchets ménagers), par tout moyen approprié (poubelle, sacs de déchets, corbeilles, camions…) suivant les modalités fixées par le maire de la ville ; la mise à disposition des bacs de collecte et leur installation dans les zones cibles ; la répression des atteintes à la salubrité publique en liaison avec la Brigade municipale de l’hygiène et de l’environnement de la Communauté urbaine de Douala (CUD) ; la planification et l’organisation des horaires et jours de nettoyage et de collecte des déchets dans les zones cibles ; le curage des caniveaux.
Int...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category