Déclaration sur la sécurité dans les écoles : la mise en œuvre s’organise

Un atelier d’élaboration de la feuille de route d’implémentation d’une stratégie nationale s’est ouvert ce 17 août 2023 à Douala.

La ville de Douala abrite depuis hier, 17 août 2023, un atelier d’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles au Cameroun. Un engagement signé par le gouvernement camerounais le 10 septembre 2018. La rencontre prévue jusqu’à demain, 19 août, est organisée dans le cadre des activités du consortium « Education cannot wait », qui est le Fonds mondial des Nations unies pour l’éducation dans les situations d’urgence et les crises prolongées. Un consortium dont font partie le gouvernement camerounais et ses partenaires comme Plan International, l’Unicef ou encore le ministère norvégien des Affaires étrangères qui a mobilisé les ressources pour l’atelier.
L’objectif de la session, placée sous la thématique de la résilience du système éducatif camerounais, est de mettre sur pied des feuilles de routes contextualisées correspondant aux réalités du terrain, pour les activités de sécurité à l’école au Cameroun, comme l’a expliqué le Dr Madelienne Shewa, représentante du ministre des Enseignements secondaires.
Campant le contexte de déroulement de l’atelier, le Dr Shewa a énuméré les principales menaces à une éducation sécurisée au Cameroun : les attaques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord ; la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; l’insurrection des rebelles centrafricains dans la région de l’Est. Avec comme conséquences la fermeture des écoles, les déplacements internes, les traumatismes, le manque d’infrastructures d’accueil... C’était l’occasion de rappeler les actions déjà menées sur le terrain par les partenaires aux côtés du gouvernement dans la protection des écoles.
Georges Bissiongol, expert de l’Unicef, a évoqué la formation des enseignants et m...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category