Extrême-Nord : l’éducation inclusive est de mise

N’exclure aucun jeune dans l’éducation et la formation, surtout les plus vulnérables, en zone de crise, dans la région de l’Extrême-Nord. C’est le but du mémorandum d’entente signé le 1er juin dernier entre l’université de Maroua représentée par son recteur , le Pr. Idrissou Alioum et la Cameroon Baptist Convention Health Services (CBCHS) représentée par son directeur Tih Pius Muffih. Selon le directeur de la CBCHS, c’est cette organisation humanitaire qui assure la mise en œuvre du projet intitulé « Renforcement de la résilience des réfugiés, des déplacés internes et des communautés hôtes à travers un accès amélioré à la santé, à l'éducation et aux activités génératrices de revenus ». Il est financé pour quatre ans par le ministère allemand de la Coopération économique et du développement. L’un des quatre sous-objectifs de ce projet est d’améliorer la situation éducative des groupes cibles que sont les réfugiés, les déplacés internes et les communautés hôtes dans les départements du Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga et Logone et Chari. Il est que...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category