Effondrements d’immeubles, éboulements : de nombreux morts enregistrés

Les quartiers Mbankolo à Yaoundé, Baladji I à Ngaoundéré et le lieu-dit « Mobil Guinness », dans le 5e arrondissement de Douala ont perdu des habitants à cause de ces incidents.

Beaucoup ont perdu la vie en 2023 à cause du non-respect des normes et des zones de construction. Ce qui a été à l’origine des effondrements d’immeubles et des glissements de terrain. Un coup d’œil dans le rétroviseur révèle que le 25 juillet 2023, un R + 4 s’est écroulé au lieu-dit « Mobil Guinness », dans le 5e arrondissement de Douala, région du Littoral. Bilan, plus de 40 morts et de nombreux blessés. Deux jours plus tard, un immeuble de quatre niveaux en construction s’est affaissé au quartier Baladji I à Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua, faisant quatre morts. Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 juillet encore, toujours dans la ville de Douala, un R+2 en construction, s’est affaissé, causant des dégâts matériels au quartier Pk 19, dans l’arrondissement de Douala V. Heureusement aucune perte humaine enregistrée. 
Dans un cas comme dans l’autre, le non-respect des normes de construction, la mauvaise qualité des matériaux, une main d’œuvre non qualifiée ont entre autres, a été pointés du doigt.
Et comme si cela ne suffisait pas, le glissement de terrain de Mbankolo à Yaoundé est ven...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category