Renforcement de la sécurité alimentaire : l’ambassadeur de France au champ !

Le diplomate français a visité vendredi deux exploitations agricoles bénéficiaires des financements de l’Afd-Proparco avant de signer une garantie avec Advans Cameroun.

1.3 Milliard de F. C’est le montant total de la garantie de portefeuille mise à la disposition du secteur privé camerounais en général et des petits producteurs agricoles en particulier par l’Agence française de développement à travers sa filiale Proparco. Le financement placé au sein de la microfinance Advans Cameroun permettra à celle-ci de renforcer son action auprès des plus petites entreprises et des exploitations agricoles camerounaises. Le financement entre dans le cadre de l’initiative Food & agriculture resilience mission (Farm) lancée en 2022 par Emmanuel Macron, président de la république française. C’est dans cette optique que l’ambassadeur de France au Cameroun, Son Excellence Thierry Marchand, a effectué une descente sur le terrain le 26 janvier 2024 dans le département du Moungo, région du Littoral, auprès de deux producteurs agricoles, bénéficiaires des financements de L’Afd-Proparco par le passé. 
Le diplomate français a respectivement visité les exploitations de Charles Ndonda, producteur de poivre et Jérémie Toumkap, producteur de palmier à huile. Thierry Marchand, accompagné du directeur régional de Proparco pour l’Afrique centrale, Mehdi Tanani, du directeur général adjoint d’Advans Cameroun, Sandrine Ziwa, a été édifié sur le processus de production du poivre dans cette exploitation vieille de 22 ans. Le directeur de l’exploitation située à Penja, Christian Ngango, a évoqué des difficultés liées entre autres aux changements agro-climatiques, avec des effets néfastes sur la production. A en croire M. Ngango, les financements octroyés par l’Afd-Proparco à travers Advans ont fortement contribué à l’amélioration de la productivité de cette exploitation qui a culminé à 5,5 tonnes en 2023. L’ambassadeur de France au Cameroun et sa suite sont également allés s’enquérir des conditions d’exploitation des 30 hectares de palmeraie de Jérémie Tou...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category