Sénat : plaidoyer pour l’autonomisation

Le secrétaire général adjoint de l’institution parlementaire, Florence Awasom a invité les femmes à se lancer dans des activités génératrices de revenus.

Réunies au Palais des Congrès de Yaoundé le vendredi 8 mars dernier, pour commémorer la Journée internationale des droits de la femme (JIF), les dames (élues et employées) du Sénat étaient en phase. Dans une liesse et une ferveur populaires, elles ont plaidé en faveur de leur autonomisation. Laquelle se trouve dans l’exercice des petits métiers. Davantage parce qu’elles sont au plan démographique, la frange de la population la plus importante. Dans sa posture de coordonnatrice de la JIF dans cette institution parlementaire, Florence Awasom, secrétaire générale adjoint No2, a exhorté celles qui sont déjà socialement bien situées à éduquer celles qui sont encore dans la précarité. « J’invite les femmes du Sénat à utiliser cette opportunité pour s’adresser aux autres femmes dans la société et les édifier sur la nécessité pour elles d’avoir des activités source de revenus », a-t-elle insisté.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category