Les musées au centre des attentions

La Journée internationale commémorée mardi dernier à Yaoundé.

Une journée pour célébrer les musées, mais surtout sensibiliser le public sur les enjeux des épopées collectives des peuples. Le Cameroun, à travers le ministère des Arts et de la Culture, s’est joint à la communauté internationale pour commémorer cette journée le mardi 23 mai dernier à Yaoundé. Et c’est ce lieu symbolique qu’est le musée national, emblème de la mémoire collective de la nation, qui a servi de cadre à cette célébration présidée par le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, autour du thème : « Musées et histoires douloureuses : dire l’indicible dans les musées ». Pour le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, il ne fait aucun doute que les musées sont le long récit de l’histoire des peuples et de l’humanité, marqués par des drames et des tragédies. Les moments d’euphorie étant souvent suivis par des moments de douleur, les musées sont là pour raconter le vécu des peuples, des nations et des Etats.
« Le nôtre raconte l’histoire du Cameroun à travers ses différentes périodes, mais il nous rappelle aussi les sacrifices des pères fondateurs de ce pays, de nos ancêtres qui sont exaltés dans l’hymne national, “Berceau de nos ancêtres”, que ces ancêtres ont eu à consentir pour que nous puissions aujourd’hui bénéficier de l’unité, de la paix et de la stabilité », a expliqué le MINAC. Et de préciser : « Le musée national est l’emblème de la mémoire collective de notre nation et le fait que le président Paul Biya ait décidé de faire de l’ancien palais présidentiel, le siège du musée national est quelque chose de tout à fait symbolique et nous invitons les Camerounais à s’approprier ce lieu de mémoire qui les rattache à leur histoire ». Au cours de la cérémonie, le musée s’est vu enrichir de plusieurs objets d’art de valeur inestimable, don de quatre bienfaiteurs, hommes de culture camerounais.
Quelques heures avant la célébration, le ministre a inauguré le musée Ilembe dans l’arrondissement de Nkol-Afamba dans la périphérie de Yaoundé. Pour clôturer en beauté, l’emblématique chanteur-musicien camerounais Elvis Kemayo a reçu sa médaille de chevalier national de l’ordre de la valeur décernée par le chef de l’Etat lors du récent Festival national des arts et de la culture.

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category