Cameroon-Tribune

Baccalauréat de l’enseignement général: après les résultats, les requêtes

Societe
Alfred MVOGO BIYECK | 25-07-2017 07:29

Des demandes de révision des copies sont entreprises auprès de l’office du Bac par des parents et/ou élèves qui contestent leur échec.

Quelques jours seulement après la publication des résultats du baccalauréat de l’enseignement général, les premières requêtes sont déjà déposées par des parents et/ou élèves qui pour la plupart, ne comprennent toujours pas leur échec au vu des résultats obtenus au cours de l’année. Dans l’allée qui mène à l’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), c’est à même le capot des véhicules garés ici et là, que certains rédigent leurs requêtes. D’autres l’ont fait à la maison. Ils emplissent les couloirs, assiègent les bureaux pour y déposer les demandes, et avoir des éclaircissements sur ce processus. C’est le cas d’un parent, rencontré au sortir de l’Office du baccalauréat. Il n’arrive toujours pas à digérer l’échec de son fils. « Voilà un élève qui au terme de l’année scolaire, a fini avec une moyenne de 14,52/20. Comment comprendre qu’il rate son examen alors même qu’il a semblé maîtriser le programme tout au cours de l’année ? Il me faut y voir clair » tonne-t-il. Visiblement remonté, dépité et décontenancé, il garde cependant le ferme espoir que sa requête connaitra une suite favorable.

Des exemples comme celui-là sont légion. A l’Obc, les responsables sont sereins et reconnaissent que des erreurs sont toujours susceptibles de se produire. Comme par le passé d’ailleurs. La machine est donc prête à toute éventualité. Pas question donc de dramatiser outre mesure, la procédure étant bien encadrée. Tout candidat qui s’estime lésé par ses résultats, ou tout parent peut déposer une requête adressée au Directeur général de l’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc). La Division des examens prend alors le relais. Coût de la procédure : 50 000 F. Des équipes sont alors envoyées dans les centres d’examen des candidats qui se disent victimes d’une erreur ou de quelque méprise que ce soit. Si les vérifications entreprises confirment que les notes du candidat n’ont pas été reportées comme il se devait, il est déclaré admissible et les 50 000 F lui sont remboursés. Dans le cas contraire, l’argent versé, qui aura servi à dépêcher des équipes sur le terrain reste dans les caisses de l’Obc. Au terme des opérations dans les différents centres d’examen, les résultats des différentes requêtes sont publiés et affichés avant la rentrée scolaire, généralement à la fin du mois d’août.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter