Responsive image

Coopération culturelle Chine-Cameroun: le bilan de Wei Wenhua

Culture
Carine TSIELE | 17-04-2018 12:08

L’ambassadeur arrivé en fin de séjour en terre camerounaise a dit au revoir à Narcisse Mouelle Kombi hier à Yaoundé.

Le séjour de Wei Wenhua, ambassadeur de la République populaire de Chine au Cameroun est arrivé à son terme. Hier, le diplomate chinois est allé faire ses adieux au ministre des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi.

Occasion pour les deux hommes de passer en revue la relation et les fruits de trois années de coopération entre les deux pays. En résumé, la relation culturelle a été fructueuse. « J’ai passé trois belles années au Cameroun. Et mon rapport avec le ministre de la Culture a contribué au renforcement des relations entre la Chine et le Cameroun. Le Minac a été l’un des fondateurs de l’Institut Confucius », a révélé l’ambassadeur.

La coopération entre les deux pays a également été riche en activités culturelles. En 2016, par exemple, les troupes de chants et de danses chinoises sont venues au Cameroun pour donner des spectacles. Dans la même veine, en 2017, le vice-ministre de la Culture de Chine, Ding Wei, a effectué une visite au Cameroun.

De ce séjour productif, ressort un accord avec le Minac pour renforcer d’avantage la coopération culturelle entre les deux pays amis. Les appuis techniques et les dons divers n’étaient pas en reste.  « Chaque année, le personnel du Minac a bénéficié de voyages culturels et de formations en Chine.

Côté dons, le ministère des Arts et de la Culture a reçu du matériel de bureau et plusieurs autres équipements pour l’amélioration les conditions de travail pour donner un rendement fructueux. La Chine a continué de travailler de concert avec la partie camerounaise pour renforcer la coopération culturelle », a ajouté Wei Wenhua.

Une relation qui a également réjoui le Minac. Narcisse Mouelle Kombi n’a pas manqué de dire sa satisfaction pour ce partenariat. « Le gouvernement camerounais, sous la très haute impulsion du président de la République, a mis en évidence le caractère stratégique de la relation sino-camerounaise.

C’est donc un partenariat gagnant-gagnant. Ainsi, la coopération entre la Chine et le Cameroun se déploie avec plus d’intensité. La qualité de cette relation est telle qu’elle produit des effets concrets, visibles et bénéfiques pour le développement du secteur de la culture.

Nous avons été témoins au cours des trois années d’accréditation de l’ambassadeur de Chine au Cameroun d’un certain nombre de faits concrets.

D’un certain nombre d’actions qui ont bénéficié au ministère des Arts et de la Culture », a-t-il noté. C’est avec un sentiment de satisfaction que Wei Wenhua a quitté le ministère des Arts et de la Culture.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter