Le livre, un outil multifonctionnel

24 heures
Simon Pierre ETOUNDI | 25-04-2018 10:35

Regard

Les Camerounais sont-ils fâchés avec le livre ? A l’observation, ils ne sont pas majoritaires ceux qui ont pour passe-temps la lecture. Même dans les cercles de l’élite « intellectuelle», les confidences sont effarantes : on lit... par nécessité.

La plupart des gens ont recours aux livres et à la lecture que dans le cadre académique ou de la recherche. Elle est bien loin, l’époque où le livre était un vrai moyen d’évasion, de détente, d’apprentissage et de découverte. Aujourd’hui, l’évolution technologique semble avoir offert aux gens de nouveaux exutoires, ou de nouveaux cadres d’expression.

La télévision, les jeux électroniques ou les interminables conversations sur WhatsApp par exemple, ont la côte. Quant à la lecture, elle est devenue une activité ringarde. Pourtant, même la technologie avec l’e-book, a bien « aménagé » un espace à la lecture.

Mais ce n’est visiblement pas assez pour inciter les gens à la lecture. Mais connaissons-nous seulement tous les bienfaits du livre et de la lecture ? Le livre transforme la vie du lecteur bien plus qu’il ne peut l’imaginer. Basiquement, il permet d’acquérir de nouvelles connaissances, de nouvelles informations.

Les livres nous donnent des idées à intégrer dans nos vies. Mais pas seulement. Ainsi, lorsque l’on est empêtré dans des soucis et que l’on va mal, l’on est généralement habité par le sentiment d’être seul au monde.

Dans ces cas-là, lire peut donner le sentiment d’être compris. La lecture aide à prendre du recul par rapport au monde en général et à ses soucis en particulier. Par ailleurs, les livres offrent des voyages inédits, de ceux qu'on n’effectue dans le temps, dans les coins les plus insoupçonnés de la planète, sans jamais quitter sa chambre ou son fauteuil. L’écrivain, vous embarque, vous transporte, vous touche, et se fait entendre à travers son récit.

Du reste, le pouvoir du livre est si fort que, sous d’autres cieux, lire est devenue une véritable thérapie. Dans les sociétés occidentales, la « bibliothérapie » prend de plus en plus d’ampleur. Concrètement, selon ses adeptes, certains livres peuvent avoir un réel impact dans notre quotidien. Nos lectures seraient des outils thérapeutiques pour soulager certaines émotions ou résoudre des problèmes. Il ne s’agit pas d’ouvrages «spécialisés ».

Même des romans, des essais, des bandes dessinées, des nouvelles, etc, peuvent être d’un grand apport. En lisant, on tutoie la liberté à laquelle on aspire, par le biais d’autres vies croisées sur papier. Dans certains cas, des lectures peuvent même être le déclencheur d’un changement radical.

Les livres peuvent ainsi nous inciter en somme à mieux cerner notre personnalité, c’est-à-dire devenir qui on est vraiment, voire qui on souhaite être. On y apprend tout simplement ce qu’on n’apprend nulle part ailleurs.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter