Cameroon-Tribune

Responsive image

Elections au Parlement panafricain: la gratitude de Roger Nkodo Dang au chef de l’Etat

Politique
Jean Francis BELIBI | 24-05-2018 11:10

 Le président nouvellement réélu de l’institution parlementaire de l’Union africaine est allé le dire hier au cours d’une audience avec le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril.

On se rappelle que le 10 mai dernier à Midrand en Afrique du Sud, quelques minutes seulement après sa brillante réélection à la tête du Parlement panafricain (PAP), les premiers mots de Roger Nkodo Dang avaient été de gratitude à l’endroit du président de la République du Cameroun, Paul Biya, qui avait accepté de faire valider sa candidature et de jouer de son entregent auprès de ses pairs du continent pour assurer sa réélection.

Des remerciements formulés du haut du perchoir de l’hémicycle Idriss Ndélé Moussa de Midrand, siège du PAP en Afrique du Sud que le Camerounais tient désormais à dire de vive voix aux autorités de son pays.

C’est ce qu’il a fait hier matin au cours de l’audience que lui a accordée le président de l’Assemblée nationale, le Très honorable Cavaye Yeguié Djibril. « Ma candidature part du chef de l’Etat. C’est lui qui l’a voulue et qui a œuvré pour ma réélection.

C’est la victoire du parlement camerounais, c’est la victoire du président Paul Biya », a-t-il indiqué à l’issue de l’entretien qui se déroulait hier en fin de matinée au cabinet du président de l’Assemblée nationale. Une disponibilité du président de la République qui s’est manifestée à travers l’instruction donnée au président de l’Assemblée nationale pour la saisine des présidents des différentes chambres de parlements à travers le continent, comme le veulent les usages au sein de cette institution. Pour le reste, admet Roger Nkodo Dang, « c’est la diplomatie camerounaise sous la haute impulsion du président Paul Biya qui a joué ».

Un déploiement de la diplomatie camerounaise, sous la coordination du président de la République qui a fini par produire des résultats suffisamment probants. « Sur 224 électeurs, j’ai pu engranger 133 voix » a notamment souligné celui qui est encore appelé à présider aux destinées de l’institution parlementaire de l’Union africaine pour les trois prochaines années.

Pourtant de l’avis de Roger Nkodo Dang, sa large victoire ne devrait pas laisser penser à une simple balade de santé face à ses deux adversaires issus de l’Afrique australe et de l’Afrique du nord. « L’élection a été très difficile » a-t-il précisé, relevant l’importante mobilisation des différentes sous-régions du continent.

Ce qui explique, selon lui, que sur les 224 électeurs qui ont voté ce jour-là, « l’on n’a enregistré aucun bulletin nul », preuve de ce que chacun des parlementaires tenait à exprimer son opinion. Passés les moments d’euphorie de la réélection, « l’heure est au travail » précise désormais le Camerounais.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter