Cameroon-Tribune

Responsive image

Vacances scolaires: comment tuer l’ennui

24 heures
Yvette MBASSI-BIKELE | 06-07-2018 10:32

Les faits

 Face à une offre de loisirs limitée dans les villes comme dans les campagnes, enfants et jeunes ont développé des activités pour passer le temps.

En début mai 2018, au moment de l’arrêt des cours, le petit Ernest Essomba, 10 ans, élève en classe de 6e dans un collège de la place, jubilait à la perspective des quatre mois de vacances s’offrant à lui.

Un mois plus tard, le gamin déchante : ses camarades et ses amis de l’école lui manquent, ses journées sont longues surtout qu’il ne sait pas quoi en faire. « Maman, je m’ennuie… Il n’y a rien d’intéressant à la télévision… J’ai jamais le droit de sortir tout seul… J’aimerais pouvoir me promener », se plaignait-il jusqu’à ce que ses parents lui conseillent de faire fonctionner son imagination. C’était sans compter sur l’esprit créatif des enfants.

Avec ses cousins et amis vivant dans le quartier, Ernest Essomba a organisé un concours de jardinage et d’élevage. Les parents ont offert à chacun le nécessaire : semences, poussins, lapereaux, perroquets, chevreaux, chiots. « La mayonnaise a pris. Les enfants passent la journée entre leurs animaux et plantes.

Nous ne les avons plus entre les pattes : nous y gagnons en repos, eux en apprentissage », assure le parent d’un des enfants.
Les offres de loisirs n’étant pas alléchantes depuis des années, enfants et jeunes ont fini par organiser la résilience. Souvent avec peu de choses. Au lieu de passer la journée à vadrouiller dans le quartier ou affalé devant le téléviseur et autres Playstation, de nombreux enfants se livrent aux activités commerciales.

Soit pour aider leurs parents commerçants, soit en lançant leurs propres affaires qui vont les aider à préparer la rentrée scolaire prochaine. D’aucuns mettent cette période à profit pour développer leurs aptitudes ou talents dans bien des domaines : langues maternelles et étrangères, chant, maîtrise d’un instrument de musique, arts plastiques, théâtre, sport, conduite automobile, volontariat et bénévolat, sorties évangéliques et autres activités religieuses. «

Cette année, comme les précédentes d’ailleurs, le championnat de vacances occupe la plupart des jeunes de notre zone. Nous l’avons mieux structuré grâce aux aides des parents et aînés travailleurs qui ont accepté de supporter certains frais. Il y a même des bourses d’études à la clé, d’où l’engouement chez plus de jeunes », explique Rodrigue Makang, habitant le quartier Anguissa à Yaoundé.

Le football est également l’activité phare des jeunes ayant replié au village pendant les vacances. La compétition mobilise des étudiants et élèves de différentes contrées et c’est l’occasion de nouer de nouveaux contacts.

« C’est à une de ces parties sportives que j’ai fais la connaissance de mon épouse, à l’époque jeune fille venue passer les congés chez sa tante », soutient sieur André T., vantant à sa progéniture les bienfaits des vacances au village. Le plus jeune garde d’ailleurs un excellent souvenir de son séjour précédent.

« J’ai appris à fabriquer des voitures en bambou et d’autres jouets auprès de mes cousins », clame-t-il fièrement. Pour ceux qui n’ont point d’accointance avec le sport, il reste les bals des jeunes, du reste très courus, les soirées de contes autour du feu, les parties de chasse, pêche. Ou tout simplement les travaux champêtres. De quoi se familiariser avec le travail de la terre.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter