Recettes fiscales : près de 970 milliards de F déjà mobilisés

Le point sur la situation à mi-parcours de l’année budgétaire a été fait récemment par la direction générale des impôts.

La conjoncture économique n’est pas favorable, mais la direction générale des impôts (Dgi) tient haut la barre de collecte des recettes fiscales. Ainsi au 31 mai 2022, 965,3 milliards de F ont déjà été mobilisés. L’objectif, renseigne le bulletin d’informations de cette administration était de 944 milliards de F pour la période de janvier à mai.  Un surplus de 21,3 milliards a donc été collecté. Pour la même période en 2021, l’enveloppe mobilisée était de 841,8 milliards de F, soit une hausse de 123,5 milliards de F. « La bonne tenue des recettes s’explique par la réorganisation des services, la dématérialisation des procédures qui a permis un meilleur suivi des contribuables et une augmentation notable des paiements spontanés», explique-t-on à la Dgi. Pour ce qui est de ce dernier aspect justement, le rendement des paiements spontanés mensuels a connu une hausse de 102,6 milliards de F, notamment dans les secteurs des industries brassicoles, énergétiques et métallurgiques; des banques; des technologies de l’information et de la communication. Le secteur pétrolier amont ainsi que des activités maritimes et portuaires ne sont pas en reste.
Les nouvelles mesures fiscales introduites dans la loi de finances 2022 ont aussi été pour beaucoup dans cette performance, avec une plus-value nette de près de 9 milliards de F. Il s’agit entre autres de la taxe sur les transferts d’argent avec des recettes de 7,3 milliards de F collectées entre février et mai (l’objectif est de 20 milliards cette année); les précomptes sur achats (15,5 milliards de F) contre 11,7 milliards pour la même période en 2021. Il y a également le nouveau régime des organismes à but non lucratif qui a permis de mobiliser des recettes additionnelles de 0,5 milliard de F; ...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category