Responsive image

Ces Camerounais qui brillent en NBA

Sports
Angèle BEPEDE | 10-01-2017 13:39

Luc Richard Mbah à Mouté, Joël Embiid et Pascal Siakam sont de véritables étoiles aux Etats-Unis.

Lui, c’est le « bouchon » défensif des Los Angeles Clippers. Luc Richard Mbah à Mouté (30 ans) est le « patriarche » du trio camerounais en National Basketball Association (NBA), la ligue la plus prestigieuse au monde. Avec 32 matchs, 764 minutes jouées et des stats (6,3 points, 2,6 rebonds, 0,6 bloc) favorables, le joueur drafté en 2008 a gagné en maturité. Le regard d’Yves Tsala, président de la Ligue de basketball du Centre sur cet ailier fort : « En défense, il est plus percutant, il fait plus d'interceptions, ce qui figure plus facilement dans les statistiques, et dans ce domaine il est plus reconnu aujourd'hui au point où il pourrait figurer dans le meilleur 5 défensif de la saison. En attaque aussi, il explose, prend confiance en son shoot extérieur et à la finition sur le jeu de transition ». Et ces Clippers-là, malgré leur 4e place dans la Conférence Ouest, peuvent jouer le titre. Mbah à Mouté  fait sa meilleure saison offensive.
Le deuxième est une espèce d’ovni du basketball. Joël Embiid (22 ans) surprend et bluffe les commentateurs. Drafté en 2014 par Philadelphia Sixers, c’est le bonhomme qui joue chacun de ses matchs comme s’il n’y en aurait plus d’autre. Le 18 décembre dernier contre Brooklyn Nets, le All-Around-Player  (joueur capable d’être efficace dans plusieurs domaines du jeu), devient le premier Rookie (débutant) à enregistrer une rencontre à 33 points, 10 rebonds, depuis Hal Greer (45 pts, 11 rebonds) en  1959.  Son meilleur match jusqu’ici. Embiid est tout simplement « un génie. Un joueur incroyable. A peine cinq ans de basketball, les stats parlent pour lui. Il est le meilleur marqueur des Rookies, le meilleur rebondeur et le meilleur contreur de son équipe aussi. Il peut shooter à 3 points, jouer en poste bas avec de beaux mouvements qui rappellent Hakeem Olajuwon. C'est le talent pur et un potentiel All Stars », poursuit notre source. En 21 matchs, Embiid a réussi à entrer dans l’histoire des Sixers. Maintenant, il veut être au All Star Game. Un vote en cours sur Internet pour permettre au pivot d’y accéder.
Le dernier, Pascal Siakam (22 ans), n’est pas flashy mais est le deuxième de la Conférence Est avec Toronto Raptors. Finaliste de la même Conférence l’an dernier, le 3 décembre est le jour qui l’a définitivement mis sur orbite. Il réalise un match à 14 points, 3 rebonds et 2 blocs. Après 31 matchs joués, ses chiffres donnent de l’espoir. Cet ailier fort est une espèce de « surprise du chef. Il a su trouver sa place dans une bonne équipe. C'est un besogneux. Il va chercher les rebonds comme un mort de faim. Il joue utile lorsqu'il reçoit quelques ballons, car il n'est pas la priorité en attaque. Il s'illustre aussi comme un "Rim Protector" (joueur défendant son cercle) », analyse Yves Tsala. Avec ces performances, le spectacle n’est pas encore fini pour le trio made In Cameroon.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

E-commerce: Ecom@Africa Soon Operational

Economie
AMINDEH Blaise ATABONG | 24-05-2017 21:58 0 0

The regional electronic commerce hub in Cameroon will serve the central African sub-region.

In line with the Universal Postal Union (UPU)’s project dubbed ‘Ecom@Africa’ ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter