Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Presidential

Cameroun-France : concertation permanente

e nombreux sujets de la coopération bilatérale étaient au cœur de la longue audience accordée vendredi dernier au Palais de l’Unité par le président de la République, Paul Biya à l’ambassadeur de France Christophe Guilhou.

Entre le 16 avril 2020, date de la dernière audience avec le président de la République Paul Biya et S.E Christophe Guilhou, ambassadeur de France au Cameroun, et vendredi dernier, il s’est écoulé une cinquantaine de jours. Le diplomate français a une fois encore été longuement reçu au Palais de l’Unité par le chef de l’Etat. Près de deux heures auront été nécessaires entre les deux hautes personnalités pour parcourir les relations bilatérales entre Yaoundé et Paris. Mais pas seulement. « Nous avons longuement parlé et échangé sur les stratégies à la fois au Cameroun et en France en matière de lutte contre le Covid-19 » a indiqué le diplomate français à la presse sur le perron du Palais de l’Unité.

Le chef de la mission diplomatique française au Cameroun a en outre fait savoir que l’occasion lui a été donnée d’aborder avec le président Paul Biya des sujets liés à l’actualité dans son pays d’accueil. « Nous avons parlé également de droits de l’Homme, parce que je lui ai fait part de l’émotion qui était la nôtre à la suite de la disparition du journaliste Samuel Wazizi. Le président m’a dit qu’il allait lancer une enquête pour connaître les causes et les circonstances du décès de votre collègue » a fait savoir S.E Christophe Guilhou aux journalistes présents.

Une fois encore, et comme le 16 avril dernier, la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a été passée en revue par le président de la République et le diplomate français. Cette fois, il s’agissait « des efforts qui sont menés, par le président et d’autres pour essayer de ramener la paix, les besoins de reconstruction, l’implication des uns et des autres pour pacifier ces régions » a révélé l’ambassadeur de France.

Parlant du Sommet Afrique-France qui aurait dû se tenir, à Bordeaux en France, le diplomate français a souligné que cette rencontre de haut niveau « devrait se tenir précisément aujourd’hui (jeudi, ven- dredi, samedi) avec bien entendu la participation du président Paul Biya. Tout ça est reporté. On ne connaît pas encore les détails, ni de la date ni des circonstances dans lesquelles se tiendra ce sommet ». Un sommet qui, comme on le sait, a été reporté en raison de la pandémie de coronavirus qui n’épargne aucun pays au monde, interdisant notamment des regroupements de personnes, mais surtout la fermeture des frontières entre les Etats. Une fois de plus, le président de la République et le diplomate français se sont entretenus en respectant scrupuleusement les mesures prescrites dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps