Economie

Commission des forêts d’Afrique centrale : l’expertise qui vient d’Allemagne

L’accord-cadre signé lundi entre ces deux partenaires a pour objectif principal, la gestion durable des écosystèmes forestiers dans le Bassin du Congo.

Un accord-cadre de coopération a été signé le 15 juin 2020 entre la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) et la République fédérale d’Allemagne. Raymond Ndomba Ngoye, secrétaire exécutif de la Comifac et Gabriela Bennemann, chargée d’affaires à l’ambassade d’Allemagne au Cameroun se sont dits satisfaits de l’aboutissement de ce processus engagé depuis quelque temps par les deux parties. En présence du ministre des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo, le secrétaire exécutif a précisé que la coopération entre le Cameroun et l’Allemagne datait de plusieurs années, mais que la spécificité de cet accord concerne tous les pays membres de la Comifac et porte sur l’appui financier et technique dont l’institution sera bénéficière. Selon Raymond Ndomba l’institution bénéficiera plus que par le passé d’un appui financier, dans le respect des règles de la gouvernance en la matière. « Les financements seront mis à la disposition de la Comifac pour la mise en œuvre du plan de convergence adoptée par les chefs d’Etat à Brazzaville lors de leur deuxième sommet sur la conservation et gestion durable », a-t-il expliqué. 
Outre ces soutiens financiers, l’on a également parlé des appuis techniques avec la mise à disposition des experts allemands de même que la prise en charge financière des spécialistes recrutés par l’institution. Gabriela Bennemann a indiqué que dans le cadre de sa coopération de développement et économique avec des pays, il y avait des priorités de collaboration. Notamment au Cameroun concernant la santé, le développement rural, la protection de l’environnement et la richesse des forêts de la sous-région du Bassin du Congo. Etant donné que les forêts n’ont pas de frontières, c’est dans ce cadre que la Comifac est un partenaire privilégié et bénéficie du soutien de l’Allemagne. « Notre pays s’est engagé à trouver des solutions concernant la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers pour tous les pays membres de la Comifac », précise-t-elle. Elle a par ailleurs souligné que c’est le second accord du genre que l’Allemagne signe avec une organisation internationale.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps