Migrants clandestins : 124 Camerounais rapatriés

Le contingent en provenance du Niger qui a atterri hier à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen a été immédiatement pris en charge par les autorités.

Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. 15h30 hier, lorsque le vol spécial affrété par l’Union européenne (UE) et ayant à son bord des ex-migrants camerounais atterrit sur le tarmac. A son bord, 124 Camerounais sur les 162 attendus. Ils sortent des centres de transit de l’Organisation internationale des migrations (OIM) au Niger. Ces derniers viennent d’être rapatriés au bercail par les soins des pouvoirs publics, de l’OIM avec l’appui financier de l’UE. Ils ont été refoulés sur le corridor de la méditerranée qui mène vers l’Europe, il y a trois mois. Par mesure de sécurité liée à la pandémie du Covid-19, les passagers passeront 30 minutes dans l’avion, le temps de désinfecter l’appareil.

Sur les 124 passagers qui débarquent de l’avion certainement ravis de fouler à nouveau le sol du pays natal, l’on trouve des jeunes dont la tranche d’âge varie entre 20 et 30 ans pour la plupart et des nouveau-nés. Confinés dans l’une des salles d’attente, les voyageurs passeront devant l’équipe de santé de l’aéroport pour le dépistage au covid-19. Dans la grande salle, des responsables des ministères de la Santé publique, des Affaires sociales, de l’Administration territoriale, de l’OIM et de la société civile, s’occupent de donner une visibilité administrative à tout ce beau monde. Objectif, faciliter leur réinsertion et retour en famille. L’ambassadeur chef de Délégation de l’Union européenne, Hans-Peter Schadek qui est de la partie ainsi que Dr Boubacar Seybou, chef de mission de l’OIM. Visiblement satisfaits de la réussite de l’opération, ils s’entretiennent sur leur situat...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category