Sports

CAN U17 de volleyball : les cadets s’échauffent

Les joueurs convoqués pour le stage préparatoire à la compétition s’entraînent au Palais polyvalent des sports depuis le 31 août dernier.

Il est 7h30 ce 14 septembre, lorsque la sélection cadette de volleyball messieurs débute sa première séance d’entraînement du jour. Sur les 30 joueurs convoqués le 31 août 2020 pour le stage préparatoire au championnat d’Afrique des nations U17 (25 septembre au 5 octobre prochain) en Tunisie, seuls 22 poursuivent à ce jour l’aventure après un premier tri. Une aventure qui démarre par des exercices physiques. « Chargez-moi bien vos abdos, cuisses, mollets et chevilles », instruit Emmanuel Wadawa, l’entraîneur national de la catégorie. Issus des quatre coins du pays, lesdits joueurs ont été sélectionnés sur la base de leurs performances individuelles en club. « Mon objectif au cours de ce stage est d’améliorer le niveau technique de ces enfants et mettre en place une cohésion tactique car la compétition approche », explique le technicien. 
8h. Après l’effort, place à la phase théorique. Le staff technique mobilise les troupes. Les joueurs revisitent les gestes techniques de base : la passe, le smash, le service, le bloc et la manchette. 
30 minutes plus tard, c’est la pratique. Quatre équipes de sept chacune sont constituées pour des duels sous forme de demi-finales. Chaque joueur essaye de se démarquer. Les deux équipes gagnantes vont s’affronter par la suite. D’intenses premiers échanges porteurs de bienfaits. « Je maîtrise de plus en plus mon souffle », reconnaît Issa Ousseini, défenseur du club BTG Nord-Cam. 12 joueurs seront retenus pour le tournoi final. « Je suis déterminé à être sur la liste définitive », confie Leonel Kenfo Tchioffouo, libéro de Tigaza volleyball dans la région de l’Est.
9h, c’est la fin de la première séance de travail. Face à leur préparateur physique, les jeunes volleyeurs sont invités à assimiler les consignes du coach principal avant de regagner leur bus pour leur hôtel. La fédération a misé sur un stage interne afin de limiter au maximum les contacts entre l’extérieur et l’équipe, testée au Covid-19 avant le début du regroupement. La deuxième séance quotidienne, c’est dans après-midi, au Palais polyvalent des sports de Yaoundé.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps