Insensé et dangereux

Avoir un enfant est une grâce. Et dans un contexte où concevoir n’est pas donné pour certaines femmes, une mère est appelée à protéger sa progéniture, à la nourrir, à l’éduquer et surtout à lui montrer le chemin qui conduit au salut et non à la perdition. Ce lien entre la mère et l’enfant est tissé depuis la gestation et au fil des ans, il grandit et se consolide. Ainsi, quelle que soit la couleur de la peau, son état physique, dans nos traditions, l’enfant est une bénédiction, une source de bonheur. C’est ce que ce dernier attend également de ses parents et surtout de sa mère. Elle l’a porté pendant neuf mois et transpiré pour le mettre au monde. Après sa naissance, sa santé, son bien-être et sa sécurité devraient être une priorité pour elle. Ceci, même si elle est célibataire, femme au foyer ou dotée de responsabilités professionnelles. C’est en tout cas ce qui a toujours été fait par des mères depuis la nuit des temps. En Afrique comme ailleurs, des dames se sont souvent sacrifiées pour le bonheur de leurs petits. Certaines sont allées jusqu’à mettre leur vie entre parenthèses pour le bien-être de leurs enfants.
Mais d’où vient-il qu’au Cameroun et à Yaoundé particulièrement, des femmes qui ont connu le bonheur de l’enfantement viennent à fragiliser la santé de leurs petits avec des produits éclaircissants ? Et même pas des laits corporels. Mais des injections qui vont directement dans l’organi...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category