Lutte contre les inondations : les autorités anticipent

Le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou était dans l’arrondissement de Douala V ce mardi 11 mai pour évaluer les travaux engagés par la Communauté urbaine et sensibiliser la population.

 Si le retour des pluies est source de joie pour les agriculteurs, le phénomène est source d’inquiétude pour certaines populations de Douala, qui appréhendent des inondations. Cette année, les autorités de la ville, en l’occurrence le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou et le maire de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè, ont activé le levier de l’anticipation. Objectif : atténuer les effets néfastes des inondations sur les populations. Et donc, agir avant l’arrivée des grandes précipitations.

A l’aide d’une pelle amphibie, la Communauté urbaine a engagé depuis peu le curage et le calibrage de certains drains. Pour évaluer ces travaux et toucher du doigt les réalités quotidiennes des populations, Benjamin Mboutou a visité ce 11 mai des sites particulièrement affectés par les inondations dans l’arrondissement de Douala V. « Nous sommes venus nous assurer que les mesures ont été prises. Le maire m’a fait savoir qu’il avait commencé le curage des drains. Il était de bon ton que je descende sur le terrain pour m’enquérir de la situation. Nous avons constaté que le travail se fait, au bonheur même des populations », relève le préfet du Wouri. Ces travaux de curage et de calibrage des drains se déroulent actuellement au niveau de l’exutoire Tongo’A Bassa, côté Denver (Douala V). Des opérations similaires ont été menées sur l’affluent du drain Bobongo (Douala III). Les travaux vont se poursuivre en l’aval du drain du Mbanya ainsi qu’à Makepe Missoke. Ici, dernière étape de la tournée du préfet, l’autorité administrative a été satisfaite de l’implication des jeunes de ce quartier &a...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category