Vers une dématérialisation harmonisée

Depuis plusieurs années maintenant, le Cameroun vibre au rythme de l’économie numérique. Les administrations publiques mutent progressivement leur mode de fonctionnement vers le digital et c’est ainsi que bon nombre de services se dématérialisent. Au ministère des Finances, le processus vient de connaître un nouveau développement. La production des bons de caisses pour certains agents de l’Etat, l’obtention des bulletins de solde, le virement des salaires, etc.  Et la tendance est encore plus poussée dans les deux branches de cette administration les plus pourvoyeuses de recettes pour l’Etat : les impôts et les douanes. Ici, la dématérialisation des procédures est vraiment résolue. On en est désormais à la télé-déclaration et autres paiement en ligne. Plusieurs plateformes permettent d’ailleurs de matérialiser cette réalité. 
Il s’agit par exemple du CAMCIS (Cameroon Customs Information System), né de la volonté du gouvernement de moderniser la douane et d'accroître considérablement la dématérialisation des procédures du commerce extérieur. Lancé officiellement en juin 2020, cette plateforme remplace le SYDONIA++ qui était en exploitation depuis 2007.  A côté, à la direction générale des impôts, on en fait quasiment de même, grâce à un site internet assez dynamique qui facilite les diverses opérations aux contribuables qui n’ont plus nécessairement besoin de faire le déplacement vers les centres physiques. Les recettes non fiscales ne sont pas en reste. 
On comprend donc que dans un souci d’efficacité, les pouvoirs publics aient pris la décision de mettre sur pied ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category