Le Covid-19 est toujours là

Des milliers d’écoliers, d’élèves et d’enseignants ont donc renoué hier avec l’ambiance des salles de classe et cours de récréation. La rentrée scolaire constitue un grand moment de retrouvailles et de sociabilité entre apprenants d’une part, et entre ces derniers et les personnels d’encadrement d’autre part. Cette rentrée est la deuxième depuis l’arrivée du Covid-19. Même si elle n’a pas été précédée comme l’édition précédente d’une communication spéciale pour rappeler les mesures sanitaires, la batterie des recommandations édictées par le gouvernement depuis le début de la pandémie reste maintenue.  D’ailleurs, selon l’arrêté signé et publié le 25 août dernier conjointement par les ministres de l’Education de Base et celui des Enseignements secondaires et, fixant le calendrier de l’année scolaire 2021-2022, « les activités d’enseignement/apprentissage seront organisées en présentiel et/ou à distance ». En raison donc de la pandémie (et des autres types d’urgences humanitaires en cours au Cameroun), le gouvernement prescrit, en plus des cours en présentiel au sein des écoles et dans les salles de classe, des enseignements à distance par internet, à la radio, à la télévision et par les livrets d’apprentissage autodidacte pour ceux des zones dépourvues de radio et d’Internet.
Ainsi donc pour cette année scolaire, les cours se dérouleront essentiellement en présentiel, sauf si l’on assiste à une remontée spectaculaire des contaminations. Mais n’empêche. Les autorités éducatives et les responsables des établissements scolaires doivent veiller au respect des mesures prophylactiques contre la pandémie. Il s’agit de procéder régulièrement à la désinfection des salles des cours, à la mise en place des dispositifs de lavage et de désinfection des mains. Autour et dans les enceintes scolaires, le port du masque et les règles de distanciation sociale et physique doivent être respectés par les personnels enseignants et d’encadrement ainsi que par les apprenants. Il s’agit également de veiller autant que faire se peut, au respect des quotas des effectifs en salle afin de limiter les risques de contamination du virus.
Il faut en réalité garder à l’esprit et rappeler à tous que le Cameroun comme tous les pays fait toujours face à la pandémie du Covid-19. Les données actualisées sur la maladie montrent bien que la situation reste préoccupante bien que ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category