Livre : y a-t-il un malaise pygmée ?

L’ouvrage de Dr Nathanaël Assam Otya’a, qui explore la relation de ce peuple avec les Bantous, a été dédicacé à Douala ce 9 août.

« Les Pygmées du Cameroun dans l’Etat-Nation : Chroniques d’une colonisation ». C’est le titre de l’ouvrage de 288 pages, paru aux éditions Dinimber Larimber sous la plume de Dr Nathanaël Assam Otya’a, historien. Le choix de la date du 9 août pour la dédicace n’est pas fortuit. Ce jour était celui de la célébration de la 14e édition de la journée internationale des peuples autochtones au Cameroun. L’ouvrage aborde justement l’un des aspects de la nature des relations entre Bantous et Pygmées, à savoir l’asservissement des seconds par les premiers.
Pour l’auteur, l’Etat Bantou a tout simplement recyclé la colonisation qui se décline aujourd’hui par une exploitation des Pygmées, une forme de ségrégation sociale, d’intégration assimilationniste. Dans l’ouvrage, l’auteur interroge les politiques publiques telles qu’elles sont pensées et formulées au Cameroun sur les Pygmées. L’historien soutient que « ces politiques constituent un recyclage, une réactualisation du système de domination coloniale tel que les Africains eux-mêmes l’ont connu à l’époque coloniale ».
De cette observation découlent d’autres problématiques. Notamment la précarité des Pygmées, la problématique de leur scolarisation. « La scolarisation des peuples Pygmées rencontre beaucoup de problèmes, non pas du fait de ces derniers mais du fait du télescopage entre deux civilisations, qui s’affrontent dans cet environnement de politiques publiques à connotation coloniale », affirme l’auteur.
Pour Dr Patrice Bigombe Logo, enseignant chercheur, ce livre est « une contribution déterminante parce qu’il propose un renouvellement de perspective dans la nature des &n...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category