Lutte contre le braconnage : 12 éco-gardes assermentés à Tchollire

Le président du tribunal de Tcholliré a reçu leur serment vendredi dernier lors d’une audience spéciale organisée pour la circonstance

Ambiance festive vendredi dernier en début d’après-midi au tribunal d’instance de Tchollire et du Mayo-Rey, lors de la cérémonie de prestation de serment de 12 éco-gardes. Ces officiers de police judiciaire à compétence spéciale, personnels des parcs nationaux de la Benoue, de Bouba-Ndjidda et de la délégation départementale du Minfof pour le Mayo-Rey, ont été assermentés devant le président du tribunal d’instance de Tchollire, Evele Karkou. En recevant leur serment, le président du tribunal leur a rappelé leurs attributions, qui font d’eux désormais des auxiliaires de justice. La veille de cette prestation de serment, les 12 éco-gardes ont pris part à un atelier de renforcement des capacités sur les procédures de suivi du contentieux faunique. Organisé avec l’appui technique et financier du projet EcoNorcam WCS/UE, ce séminaire avait pour objectif d’harmoniser la compréhension des textes règlementaires des différents intervenants dans la répression de la criminalité faunique afin d’adopter une méthodologie commune pour le suivi des contentieux fauniques dans la région du Nord. Présidé par le président du tribunal d’instance de Tchollire, Evele Karkou, cet atelier a vu la participation du délégué régional Minfof-Nord, du procureur de la République près les tribunaux de Tchollire et du Mayo-Rey, du délégué départemental du Minfof Mayo-Rey et des Conservateurs des parcs nationaux de Bouba-Ndjidda et de la Bénoué. Il s’agissait au cours de ce séminiare de renforcer les capacités de ces personnels sur la conduite des investigations, l’instruction, la qualification des infractions, la saisine des instances judiciaires, le suivi des contentieux auprès des tribunaux, le suivi de l’exé...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category