Violences et stupéfiants : la campagne de lutte régionale lancée

Les élèves des lycées et collèges de Douala V invités hier à être des ambassadeurs de la cause.

La cour du lycée d’Akwa-nord, dans la commune d’arrondissement de Douala V, était noire d’élèves hier, mercredi 12 octobre 2022. Raison, l’Agence du Service civique national de participation au développement (Ascnpd) y lançait le volet régional de la campagne nationale de lutte contre les violences et la consommation des stupéfiants en milieu scolaire. Thème retenu : « Prévention des violences et de la consommation des stupéfiants en milieu scolaire, gage d’une citoyenneté responsable pour l’atteinte des objectifs de la SND 30 ». La cérémonie était présidée par le chef de division des Affaires économiques sociales et culturelles (Daesc) dans les services du gouverneur, Françoise Bayiha.
Tout a commencé par un quiz sur les méfaits des violences et de la consommation des stupéfiants. Puis ont suivi trois témoignages. Ceux de deux élèves et d’un enseignant de ce lycée. Les trois messages mettaient en exergue les multiples visages de la consommation de drogues et des violences en milieu scolaire. Avant une série d’interventions. M Taossi, le directeur de l’Agence, a d’abord félicité le corps enseignant et le personnel d’appui, pour l’abnégation et l’énergie déployée pour inculquer des valeurs citoyennes aux élèves dont ils ont la charge au quotidien. Le responsable a également fait un état des violences perpétrées ces dernières années dans de nombreux établissements sur l’ensemble du territoire, qui pour certaines ont abouti à la mort. Une minute de silence a d’ailleurs été observée en mémoire de ces victimes de violences en milieu scolaire.
« De nos jours, des cas de violences perpétrés en milieu scolaire sont légion,...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category