Salon pour la promotion des études françaises : Douala dans la coopération universitaire

Thierry Marchand, ambassadeur de France au Cameroun, y a présidé la cérémonie d’ouverture à l’antenne de l’IFC vendredi.

Après Yaoundé les 18 et 19 octobre 2022, c’était au tour de Douala, ces 21 et 22 octobre, d’accueillir la 9e édition du Salon pour la promotion des études françaises (Sapef). Une étape qui s’est déroulée principalement sur deux sites : l’Institut français du Cameroun (Ifc), antenne de Douala, où a eu lieu la cérémonie d’ouverture présidée par Son Excellence Thierry Marchand, ambassadeur de France au Cameroun, en présence notamment du recteur de l’université de Douala, le Pr. Magloire Ondoa, de la vice-présidente de l’université de Paris-Saclay en charge des Relations internationales, le Pr. Sandrine Lacombe, du Sg de la région du Littoral, Aboubakary Haman Tchiouto, de responsables d’établissements du supérieur en France et au Cameroun, etc. L’Ifc a également accueilli des conférences et ateliers liés à la coopération universitaire, à la mobilité encadrée, à l’insertion professionnelle…
Le deuxième site du Sapef à Douala était le Krystal Palace, où les stands de plus de 50 établissements dans des secteurs variés, de plusieurs entreprises et autres acteurs de l’enseignement supérieur dans les deux pays accueillaient des cohortes d’étudiants comme Yvan Rolfo, Ingrid ou encore Frank Ismaël, tous trois dans la vingtaine, désireux de poursuivre leurs études en France, à la recherche d’une expertise supplémentaire dans leur domaine et d’une expérience internationale.  Cette affluence reflète les mots de l’ambassadeur Thierry Marchand, qui s’est félicité de l’augmentation constante du nombre de candidats camerounais à venir étudier en France. Ainsi, pour la seule circonscription de Douala, 2200 dossiers ont été déposés à Campus France pour la période 2021-2022, soit un tiers de plus que l’année pr&eacu...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category