Initiative : Ndedi Eyango en agro-promoteur

L’artiste s’est lancé depuis peu dans un projet de promotion et d’accompagnement de jeunes dans les activités agropastorales.

Donner une seconde chance aux jeunes incarcérés à la prison de Nkongsamba (Moungo). C’est ainsi qu’est née l’initiative Agriculture for Africa (A for A), de l’artiste musicien Ndedi Eyango Mouan Nkum et de son épouse. Le projet, lancé à Nkongsamba il y a un peu plus d’un an, donne des fruits. 14 pensionnaires de l’établissement pénitencier ont été choisis de concert avec le régisseur. Pour l’aspect technique du projet, trois services déconcentrés des ministères sectoriels ont été mis à contribution. A savoir : les délégations départementales des ministères en charge de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement. Grâce aux 2000 m2 carrés de terrain offerts par le chanteur, ces jeunes ont pu se lancer dans l’agriculture sous l’encadrement de techniciens spécialisés.
« Avec eux, nous avons pu cultiver de la tomate, des oignons, du maïs, du piment etc. Depuis lors, leur dénomination a muté de prisonniers à agriculteurs », se réjouit Prince Ndédi Eyango. Les 14 jeunes agriculteurs ont tous été primés au regard de leurs efforts.
Fort de ce succès, l’artiste et son équipe ont lancé une seconde cohorte constituée de 60 jeunes, dont la formation a déjà été lancée. L’autorité pénitentiaire a mis 5 hectares de terrain à disposition. La cour de l’établissement carcéral sert en outre pour les activités d’aquaculture. 1600 alevins y ont été introduits pour une première vague. Poissons et récoltes agricoles sont destinés à être vendus, pour des recettes reversées à la prison. A en croire Ndédi Eyango, l’initiative a captivé le dirigeant d’une université en Californie (Etats-Unis), lequel s’est eng...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category