« Les travaux vont s’accélérer »

Roger Victor Mbassa Ndinè, maire de la ville de Douala.

Quel est le point des chantiers de la ville ?
Nous sommes venus visiter les chantiers engagés par la ville de Douala, avec l’appui de la Banque mondiale, dans le cadre du projet de Développement des villes inclusives et résilientes (Pdvir). Vous savez que dans ce vaste projet de près de 90 milliards de F, il y avait  à peu près 36 milliards pour Douala. Pour de nouvelles routes, de nouveaux drains, la station de traitement des boues de vidange de Ngombè. Voilà les principales réalisations prévues et comme vous l’avez constaté, nous sommes en train d’avancer. La saison de pluies nous a freinés. Maintenant qu’elle semble vouloir lâcher prise, nous allons accélérer les travaux pour que d’ici février ou mars, nous soyons suffisamment avancés, afin de pouvoir terminer les travaux rapidement.

Qu’en est-il des inondations ?
Un travail de fond a permis de voir qu’il y a moins d’inondations. Il y a 7km de drains qui sont en construction et qui vont permettre d’améliorer notre capacité de lutte contre les inondations. Ils vont aussi  améliorer la durabilité des chaussées. Nous faisons aussi cela pour dire aux populations que nous sommes soucieux de leur bien-être, de leur mobilité. Il est important qu’on puisse se déplacer d’un point à un autre de Douala, sans passer trois heures en route… Malheureusement dans certains cas, c’est ce qui se passe en ce moment.

On note la persistance de garages installés de façon anarchique. Quelles mesures allez-vous prendre ?
Il y a quelques garages qui se sont installés de part et d’autre. Des instructions ont déjà été données à la police municipale pour qu’elle intervienne. Désormais, elle peut agir même les jours fériés et de nuit. Il y a également des nuisances sonores. Vous avez des buvettes qui s’installent la nuit et font un boucan d’enfer, empêchant les citoyens de dormir paisiblement. La police municipale v...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category