Laquintinie : les dossiers médicaux seront informatisés

Annonce faite lors de la 3e assemblée générale de la formation sanitaire présidée le 25 novembre par son directeur, Pr Noel Essomba.

« Il n’existe pas de grand hôpital sans informatisation du dossier médical ». Déclaration du directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala, Pr Noel Essomba, lors de la troisième assemblée générale de l’institution. Et pour que cette formation sanitaire s’arrime aux normes et standards dignes de son rang, Laquintinie de Douala devra informatiser les dossiers médicaux dès 2023. La recommandation a été accueillie par une salve d’applaudissements, traduisant l’engagement des médecins à s’y conformer. La direction a promis de mettre les moyens nécessaires à disposition pour la réalisation de cette recommandation.
La réhabilitation du service de gastro-entérologie en 2023 comptait également parmi les recommandations, au même titre que la mise en fonctionnement du Service médical d’urgence. Ceci a été rendu possible grâce au soutien de la Communauté urbaine, qui a alloué 90 millions de F pour le fonctionnement de ce service.
Cette troisième AG a été l’occasion pour le top management et ses proches collaborateurs de présenter le bilan des activités de l’année qui s’achève. Le conseiller médical a indiqué que l’hôpital compte à ce jour 40 spécialités. En 2021, Laquintinie a consulté 132.900 patients. En novembre 2022, elle totalise 147.000 consultations. Le nombre d’accouchements est passé de 1988 en 2021 à 3500 2022. La qualité des soins s’est également améliorée, grâce à la définition de nouveaux horaires de consultation, avec en sus la célérité dans le traitement des patients à l’accueil et au niveau des caisses.
Au plan infrastructurel, Laquintinie poursuit sa mue. A ce sujet, un bâtiment d’un ni...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category