PK 12 : découvert, l’amant mineur s’empoisonne

Pris en flagrant délit d’adultère avec l’épouse du patron par ce dernier, Narcisse D., 17 ans, a tenté de se suicider vendredi.

Jean-David T., 57 ans, et son épouse, Emilienne, 49 ans, ont ouvert une quincaillerie d’envergure dans le quartier dit PK 12, arrondissement de Douala III. En janvier dernier, ils recrutent Narcisse D., 17 ans. Le garçon, qui a arrêté avec l’école, aide à des tâches diverses et tout se passe plutôt bien, jusqu’à ce que dame Emilienne lui porte un tout autre type d’intérêt. Quand elle s’en ouvre à lui, l’adolescent se referme. Il confie d’ailleurs à sa patronne qu’il est encore innocent, ignorant des choses de la chair. Ça n’arrête pas les ardeurs en face. Le mari, soit dit en passant, est parfois absent pour d’autres affaires.
A force de persuasion, de petits cadeaux et de « dépannages » quotidiens reçus de « Madame » au moment d’arrêter les comptes de la journée, le jeune homme cède. La pièce arrière de la quincaillerie sera le lieu où ils franchiront le pas. Très vite, Narcisse prend goût à l’affaire, et n’attend plus d’être sollicité pour « servir ». Bien au contraire. CT apprendra d’une source proche de l’affaire que des pauses étaient de plus en plus improvisées durant les journées de travail. Mais l’habitude va rendre les amants imprudents.
Jeudi dernier, Jean-David T. débarque à l’improviste à la quincaillerie et surprend épouse et employé dans leurs ébats. Un flagrant délit qui n’a pas entamé son...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category