Bepanda « Peuple » : un buffet pour 75 personnes boudé

Clairemonde M., qui recevait une réunion familiale élargie dimanche, a vu tout le monde snober sa nourriture…

Un buffet appétissant dressé sous de nombreuses tentes, n’attendant plus que l’ouverture des hostilités. Sauf que, le moment venu, personne n’y touchera. Ces événements se déroulent ce dimanche 8 janvier à Bepanda « Peuple », chez Clairemonde M., 51 ans, qui recevait l’association « Femmes et familles capables », regroupant épouses de frères, d’oncles, de cousins, etc. dans le cadre d’une famille élargie. En tout, quelque 75 membres.
Toutes les deux semaines, l’une de ces dames reçoit les autres et l’affaire a également des allures de tontine. C’était donc le tour de Clairemonde, arrivée à Douala en mai dernier suite à une affectation de son époux, et qui a intégré l’association dans la foulée. Elle y entre même au moment des élections, et décroche le poste de vice-présidente.
A l’origine de l’attitude des membres dimanche dernier, un constat dressé depuis mai justement : à chaque réunion chez une sociétaire, Clairemonde M. ne mange pas. Elle se contente de la bière réglementaire et met systématiquement sa part de nourriture dans une gamelle. Selon certains commentaires d’après-réunion à elle attribués, elle estimait que « les dames de cette association doivent encore apprendre à faire la cuisine ».
Personne n’en a fait un drame, les unes et les autres estimant sans doute que c’était son problème si elle se donnait la peine de cuisiner à nouveau les mets emportés chez elle. Sauf qu’elle ne les touchait plus. Une de ses « coépouses » (l’épouse d’un des neveux de son mari), habitant le même quartier a découvert il y a quelques semaines la destination du contenu des gamelles : la nourriture ramenée de la réunion, Clairemonde la donnait à ses chiens.
Les autres femmes vont mal prendre c...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category