Bonabéri : il retrouve son bureau aspergé de sang

Félix Daniel E., 47 ans, comptable, est seul à occuper son bureau. Permissionnaire depuis vendredi dernier – il a accompagné son frère cadet venu d’Europe pour la dot de sa fiancée à Yaoundé – l’homme, qui a voyagé avec la clé de son bureau, devait reprendre le travail lundi après-midi.
Dès qu’il ouvre son bureau, Félix Daniel constate que les carreaux près de la porte sont maculés de sang. La traînée rouge va jusqu’à son bureau, sur lequel papiers et autres calendriers sont également barbouillés. Chez Félix Daniel, la surprise le dispute à l’étonnement. Sa porte n’a pas été forcée et à sa connaissance, personne n’a le double de ses clés… Poursuivant son inspection, le comptable constate que son siège a été généreusement arrosé de sang. Contrairement aux trois chaises pour visiteurs, qui ne sont nullement maculées.
C’en est trop pour notre cadre, qui ressort de là bien vite. L’homme alerte alors sa hiérarchie, puis fait constater les faits par un huiss...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category