Hygiène et salubrité : les écoles les plus propres primées

Trois établissements ont reçu des accompagnements de la Communauté urbaine et du maire de la ville de Douala le 10 mai dernier.

Sur les 50 établissements scolaires publics et privés en lice pour le concours de l’école la plus propre de Douala, trois ont retenu l’attention du jury : le groupe scolaire bilingue « Espérance Divine » de Sodiko Village (arrondissement de Douala IV) ; l’école publique de Bonambappè (Douala IV) ; et l’école publique de l’Union des Eglises baptistes du Cameroun (Uebc) de Bonamouti (arrondissement de Douala 1er).
« Espérance Divine » a fini en tête et a reçu de la mairie de la ville une plaque en diamant, un certificat d’excellence de la ville, un certificat d’excellence de l’arrondissement et un prix spécial du maire – qui s’est traduit par l’aménagement d’un réfectoire. L’école publique de Bonambappè, 2e du concours, a reçu une plaque en or, un prix d’excellence de la ville, un certificat d’excellence de l’arrondissement, 15 tables-bancs et des toilettes pour apprenants et enseignants, dont la construction est en cours. Le 3e prix est revenu à l’école publique Uebc de Bonamouti. L’établissement a reçu une plaque en argent, un certificat d’excellence de la ville, 15 tables-bancs et en guise de prix spécial du jury, un photocopieur et un kit de revêtement des murs, composé d’une quinzaine de seaux de peinture.
Selon le maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndinè, le concours s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des compétences transférées aux communes par l’Etat en matière d’...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category