Investissements de la diaspora : au nom de la Patrie…

La tournée d’une semaine du Réseau des parlementaires pour la diaspora à Douala a mis en lumière le patriotisme de ces Camerounais de l’étranger ayant saisi les opportunités qu’offre le pays.

En une semaine, le Réseau des parlementaires pour la diaspora (Rep-Cod) a visité une bonne quinzaine d’entreprises lancées par la diaspora. Numérique, santé, hôtellerie, restauration, agroalimentaire, commerce, éducation… sont autant de secteurs dans lesquels ces compatriotes ont investi. Ce, parfois en termes de milliards de F. De par leurs investissements, ils accompagnent le gouvernement dans la mise en œuvre de ses politiques socioéconomiques. Notamment, la création d’emplois pour leurs jeunes. Les facilités mises à disposition par le gouvernement à travers des programmes logés au sein de certains départements ministériels font partie des opportunités existantes. Cette tournée instruite par les présidents des deux Chambres parlementaires, conformément aux directives du président de la République Paul Biya, a démontré que tous ces Camerounais ont un dénominateur commun : l’amour de leur Patrie. Un attachement qu’ils vont matérialiser à la prochaine fête de l’Unité nationale en défilant sur le Boulevard du 20 mai.

Tout n’a pas été rose pour ces Camerounais de la diaspora ayant investi au pays et qui aujourd’hui sont des « success stories » inspirantes. L’accès aux financements est le principal challenge auquel ils ont été confrontés. En effet, les banques restent plus que prudentes quant à l’octroi de crédits d’investissements, exigeant des garanties jugées généralement supérieures à la valeur du financement sollicité. La diaspora peine à bénéficier des facilités mises en place par le gouvernement, à l’instar de l’Agence de promotion des Pme. Les lenteurs administratives constituent une autre difficulté. En effet, l’obtention de différentes autorisations et autres documents administratifs prend du temps. A ces problèmes s’ajoute celui de la disponibilité de l’énergie électrique.

L’introversion des Camerounais revenus de l’étranger a été évoqu...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category