Entrepreneuriat : la jeunesse davantage outillée

La 2e édition du Forum des jeunes leaders de Douala s’est tenue samedi dernier, sous l’égide du Programme national d’éducation civique par le Réarmement moral, civique et entrepreneurial.

« Ce n’est pas le boulanger qui vous force à venir lui acheter du pain. Ce n’est pas le taximan qui vous pousse à le héler. Développez en vous la capacité d’analyser votre environnement, à apporter des solutions aux problèmes que vous aurez identifiés, et la capacité à vendre. » Conseils donnés par Richard Siatojie, expert en développement commercial, coach en vente et Dg de sociétés, aux nombreux jeunes présents à la 2e édition du Forum des jeunes leaders de Douala, tenue ce samedi 13 mai 2023 dans la capitale économique.
Placé sous le thème : « Entreprenariat citoyen : défis et perspectives pour la jeunesse camerounaise », l’échange organisé dans la salle des banquets des services du gouverneur du Littoral, a été organisé par Léonide Michelle Ndomè Moukoko Ebolle. L’ambassadrice du Programme national d’éducation civique par le Réarmement moral, civique et entrepreneurial (Pronec-Reamorce) s’est dite heureuse de l’intérêt manifesté par les jeunes pour cette opération. Avant de proposer des pistes pour un meilleur accompagnement de cette tranche de la population sur le chemin de l’autonomisation. « Bon nombre de jeunes entreprennent. Il faut renforcer leurs capacités, et pousser les autres à suivre leur exemple », va-t-elle déclarer, soulignant toutefois le niveau d’exigences requis pour relever pareil challenge.
L’ambassadrice du Pronec-Reamorce va ensuite noter que « parmi les jeunes qui entreprennent au Cameroun, très peu ont accès aux informations stratégiques, mais aussi aux financements qui existent déjà ». Des paramètres à modifier d’urgence si on veut donner à l’entreprenariat jeune toutes ses chances, et lui permettre de jouer sa partition dans la marche du pays vers l’émergence.
D&rs...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category