Reconnaissance : Ngosso Din au panthéon des nationalistes

La rétrocession de la photo du héros et martyr par l’autorité traditionnelle sawa a eu lieu samedi 17 juin place de la Bessekè à Akwa.

La reconnaissance de la Nation à un fils méritant, martyr et héros de la lutte contre la colonisation. Adolf Ngosso Din va bientôt faire son entrée au panthéon des nationalistes camerounais. Dans les prochains jours, son portrait sera accroché au Musée national à Yaoundé. La cérémonie de remise de son effigie a eu lieu samedi à la place des fêtes de la Bessekè à Akwa, en présence du gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, représentant du président de la République, et d’élites sawa.
Cérémonie suscitée par l’Association Adolf Ngosso Din pour la culture, l’éthique et la paix, qui délivre le message de la poursuite des idéaux prônés par ce personnage historique, pendu le 8 août 1914, le même jour que Rudolf Douala Manga Bell. En outre, la remise de la photo est comme un nouvel envoi en mission pour Adolf Ngosso Din. Si en 1914 l’assemblée traditionnelle avait envoyé le secrétaire de Douala Manga Bell défendre la cause des Camerounais au parlement allemand, l’envoi de 2023 vise sa consécration et sa pleine reconnaissance, pour un siège au panthéon des nationalistes.
Mort à 32 ans, Adolf Ngosso Din, dont la vie aura été le symbole de l’intégrité et de la loyauté, sera désormais mieux connu et reconnu, à travers sa photo au Musée national. Pour Fritz Ntonè Ntonè, élite sawa, il était temps. « Entre plusieurs symboles, je retiens une approche globale de la restauration de la vérité, de notre histoire. Parce qu’on a beaucoup entendu parler de Rudolf Douala Manga Bell, mais on a un peu minimisé le fait que c’était son secrétaire, son chargé de mission &...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category