Bessenguè : l’ex-prisonnier converti vole 3 millions à l’église

Chrétien « né de nouveau » depuis une quinzaine de mois, Marcel M., apprécié au point d’être nommé aux finances, a disparu dimanche avec des fonds et deux motos neuves.

Marcel M., 34 ans, a passé deux années de sa vie au pénitencier de New Bell pour une affaire de recel. A sa sortie de prison en mars 2022, sa tante estime qu’il doit changer de vie et l’amène dans son église, sise au quartier Bessenguè (dans l’arrondissement de Douala 1er). Tata Marlyse T. voit son initiative porter des fruits, du moins en apparence : Marcel accepte le Seigneur, renonce au péché, bref, coche toutes les cases, y compris celle du zèle, généralement élevé chez les nouveaux convertis. Il assiste aux sessions de culte le jour, et aux veillées de prières la nuit.
En juillet 2022, l’intéressé est baptisé. Marcel M. est donc désormais « né de nouveau ». Il est dorénavant « une nouvelle créature », selon ce que le Nouveau Testament dit dans 2 Corinthiens, chapitre 5, verset 17. L’ancien prisonnier n’en est que plus serviable, se propose régulièrement pour l’entretien de l’église, etc. Bien vite, il devient une référence, que les leaders de l’assemblée n’hésitent pas à citer en exemple lors des prêches, louant le Ciel pour sa repentance et l’homme de qualité qu’il est devenu. Un vrai miracle…
En octobre, Marcel M. est nommé responsable des finances et de la discipline au sein de l’assemblée. Dans la foulée, le projet de construction d’une nouvelle église est lancé. Marcel est chargé d’ouvrir un compte, de suivre les approvisionnements et d’en rendre compte. Il y a quelques jours, le solde dudit compte était de trois millions de francs. Au co...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category