Promotion de l’import-substitution : les promesses du port de pêche

L’autorité portuaire de Douala a signé une convention lundi pour la réhabilitation et la modernisation de l’infrastructure.

Le Port autonome de Douala (Pad) a signé le 24 juillet dernier, à son siège à Bonanjo, une convention avec son partenaire Douala Port Fishing Terminal (Dpft). Cet accord vise la réalisation du projet de réhabilitation et de modernisation du terminal de pêche du port de Douala-Bonabéri. La réalisation vise à doter le port de nouvelles installations de traitement et de conservation des produits halieutiques et de lui assurer la maîtrise de la chaîne de froid portuaire, en phase avec les normes et les standards internationaux.
En effet, les infrastructures du port de pêche actuel datent de l’époque coloniale. Dans un état de délabrement avancé, elles n’ont subi aucune réhabilitation depuis leur construction et sont pratiquement toutes hors service. Pour Cyrus Ngo’o, le Dg du Pad, cette situation induit des effets négatifs pour la compétitivité et l’attractivité du port de Douala-Bonabéri, mais pas seulement. « L’état de notre port de pêche engendre également des conséquences négatives sur le commerce des produits halieutiques au Cameroun, rendant notre économie presque totalement dépendante des produits importés, et rendant difficile la maîtrise de la qualité et des coûts desdits produits sur le marché », a poursuivi le Dg.
L’initiative de réhabilitation et de modernisation du terminal de pêche a donc pour objectif d’y remédier. En effet, selon les premières estimations modélisées par le projet, les activités de pêche liées aux nouvelles infrastructures réhabilitées et modernisées du terminal de pêche du port de Douala couvriront environ 28% des besoins en protéines halieutiques du Cameroun, soit 41,6% de la production nationale de poisson. A ces chiffres, Joseph Nguene Nteppe, chef de la division de l’Analyse, de la prospective et de la coopération du Pad, a ajouté les retombées financières. « Tout au long de l’exploitation du projet, le partenaire paiera plusieurs centaines de milliards de re...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category