Domaine privé de l’Etat : chasse aux occupants illégaux

Le préfet du Wouri s’est rendu à Yassa et Nkolmbong ce 23 aout, afin de procéder au lancement officiel de l’opération d’assainissement du sommier du domaine foncier du Wouri.

C’est par Douala III que le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, a débuté la campagne de recensement et d’assainissement du domaine privé de l’Etat instruite par le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf), Henri Eyebe Ayissi. Le préfet était accompagné du délégué départemental du Mindcaf, André Marie Ewane, de cadres de la délégation départementale du Mindcaf et d’éléments de la police.
Le quartier Nkolmbong a constitué la première étape de cette descente. Ici, le site ciblé est resté inaccessible à l’autorité administrative. La propriété, encadrée par une clôture, était fermée. Chemin faisant cependant, un cadre de la délégation départementale du Mindcaf apprendra à CT que toute cette vaste zone fait partie du domaine privé de l’Etat. Zone qui se caractérise par la présence d’une importante broussaille, mais aussi de constructions et de commerces. « Il peut s’agir des personnes à qui l’Etat a bel et bien attribué des lots, mais qui ne les ont pas mis en valeur conformément aux clauses. Ils courent le risque d’expropriation », explique notre source.
A Yassa, non loin du parking des gros porteurs, le propriétaire d’un garage de poids lourds installé sur le domaine privé de l’Etat était présent et a accueilli le préfet et sa suite en toute cordialité. Principale caractéristique de mise en valeur du site, un grand garage à ciel ouvert. Un tableau qui a néanmoins suscité des doutes… « Pas sûr que l’Etat puisse attribuer ce vaste terrain pour que l’attributaire fasse un aussi grand garage à ciel ouvert », a observé Benjamin Mboutou. Le promoteur du garage, qui n’a pas souhaité s’exprimer face aux médias, a sorti une photocopie d’un titre foncier dont il se dit titulaire.
Séance tenante et ce, en pédagogue, le préfet du Wouri a engagé le dialogue avec le garagiste. Il a fait savoir à l’intéressé ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category