Eau potable : Baré et Melong soulagées

Deux forages offerts à chacune des localités par le député Louis Henri Ngantcha ont été inaugurés et rétrocédés aux communes bénéficiaires le 5 septembre dernier.


« Ce forage arrive à point nommé, car il va réduire le flux d’enfants qui ont tendance à regagner leurs domiciles pendant les heures de récréation pour étancher leur soif ; avec tous les risques potentiels que cela représente. Ce forage arrive comme une manne qui vient accroître le taux de propreté et la lutte contre les maladies hydriques ». Propos de l’inspecteur d’arrondissement de l’Education de base de Baré-Bakem, Raymond Ekoum, tenus lors de la cérémonie d’inauguration et de rétrocession du forage d’eau potable aux groupes scolaires primaires publics groupes A et B du quartier Baréko et environs.
Solennité présidée par le préfet du Moungo, Yves Bertrand Ndzana, le 5 septembre dernier. Le point d’eau potable offert par l’honorable Louis Henri Ngantcha, député Rdpc du Moungo-nord, vient étancher la soif des élèves des deux groupes scolaires publics, auxquels s’ajoutent les presque 400 âmes du quartier Bareko. « L’eau c’est la vie. Notre commune a d’importants besoins d’approvisionnement en eau potable. Mais il est très difficile pour nous de satisfaire tous ces besoins. Donc, ce don arrive à point nommé et vient soulager notre commune », a souligné Lisette Nkoue, maire de la commune de Baré-Bakem. La signature de l’acte de rétrocession a matérialisé la cession de l’ouvrage à la commune de Baré-Bakem, qui en assurera la gestion.
La même ferveur populaire a caractérisé l’inauguration-rétrocession du forage d’eau potable des quartiers I et II de l’arrondissement de Melong. Ici, les femmes de la section Ofrdpc du Moungo-nord I ont donné de la voix pour dir...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category