Incendie à Akwa : le jour d’après…

L’activité commerciale a timidement repris hier dans la zone, pendant que les sapeurs-pompiers s’affairaient à éteindre les dernières flammes.

Pauline B., une septuagénaire, est restée sans voix face au drame que vient de vivre l’épouse de son défunt cousin. Le domicile de la veuve ainsi que les boutiques laissées par son feu mari ont été entièrement consumés par l’incendie survenu en fin de soirée du 17 septembre. La veuve fait partie des nombreuses victimes du sinistre qui a ravagé la quincaillerie Quifeurou et plusieurs boutiques environnantes. A en croire la septuagénaire, un des enfants de la veuve a été brûlé au dos lors de l’incendie.
Hier en mi-journée, trois camions de sapeurs-pompiers y étaient stationnés. Des soldats du feu s’affairaient activement à éteindre les dernières bûches enflammées. Des carreaux, des sacs de ciment, des barres de fer à béton et autres marchandises ayant échappé aux flammes étaient encore visibles à l’intérieur de la quincaillerie. Un des responsables de l’entreprise supervisait la manutention de deux groupes électrogènes sauvés de l’incendie. A côté, des commerçants récupéraient des marchandises. Tout au long de l’avenue baptisée « Marché chinois », l’activité commerciale a timidement repris son cours. Rien à voir avec la frénésie des jours ordinaires où la mobilité est souvent difficile à cause de la foule compacte. La désolation pouvait se lire sur les visages des vendeurs sinistrés. Il faut dire que le feu était de forte ampleur, et a détruit des tonnes de marchandises la veille.
En effet, l’incendie qui s’était déclaré ce dimanche 17 septembre à 17h a plongé la ville dans l’émoi. Informés, le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua et tout son état-major sont descendus sur les lieux pour superviser les opérations d’extinction et de circonscription de cet incendie. Des explosions de bouteilles de gaz et autres produits inflammables se faisaient entendre et ravivaient les flammes, tout en aggravant la panique alentour.
« Le feu s’est déclenché dans une boutique dite chinoise au niveau de la douche. (…). En termes de bilan, la perte de marchandises est assez importante. L’entreprise Quifeurou a pris le relais d...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category